GPEAMV®

LA SALLE D'ENTRAÎNEMENT

 

VÕ ĐUÒNG GPEAMV

 

Image 6


 

Le VÕ ĐUÒNG est le lieu de pratique (salle, gymnase, dojo) c'est l'endroit ou l'on vient pratiquer et étudier le Dao, c'est l'école au sens strict du terme. 
Traditionnellement le VÕ ĐUÒNG était une salle de temple religieux. Ces grandes salles ont été utilisées par la suite pour l'enseignement des arts martiaux. Dans le cas du VÕ ĐUÒNG où l'on étudie les arts martiaux comme dans le cas des VÕ ĐUÒNG servant de centre de méditation bouddhiste, des règles strictes sont établis. Le VÕ ĐUÒNG est un lieu de développement, d'évolution. Cette progression ce doit d'être obligatoirement supervisée et contrôlée par un maître. 

Traditionnellement, le VÕ ĐUÒNG obéissait à des règles concernant sa construction et de ce fait son orientation. Le côté honorifique, devait être face au Sud. C'était l'emplacement de l'hôtel, ou plus souvent décoré d'une calligraphie, de sabres, lances ou hallebardes, d'un portrait ou d'un autre objet symbolique du style de Viet Vo Dao enseigné. Pour nous c'est la place du symbole du Viet Vo Dao.

 

Image 7


 

L'enseignant se place dos à l'hôtel. C'est aussi de ce côté que doit être placé un invité de marque.  Les élèves sont alignés dos au mur d'en face selon un ordre coutumier, qui mélange souvent le grade et l'ancienneté. Les élèves, les plus anciens, sont à la gauche de l'enseignant (à l'Est, donc), les débutants à l'Ouest. C'est également à l'Ouest que sont placés les visiteurs éventuels, tandis que les assistants de l'enseignant s'assiéront dos au côté Est de la salle.

Cette orientation a une signification symbolique. Assis face au Sud, l'enseignant reçoit en plein la lumière du soleil, qui est la connaissance qu'il doit transmettre. Les élèves, eux, ne peuvent voir cette lumière qu'au travers de la réflexion qu'en offre l'enseignant, qui se doit donc d'être le miroir le plus fidèle possible. Les pratiquants anciens sont du côté du levé du soleil symbolisant que par leur ancienneté, ils commencent à comprendre les principes essentiels de leur pratique, alors que les débutants sont encore dans l'ombre.

Le placement des invités du côté des débutants est également un héritage historique. Quand il existait de nombreuses écoles concurrentes, mettre les invités du côté des débutants et loin des anciens rendait difficile aux éventuels espions envoyés par les autres écoles de voir les techniques particulières à ce VÕ ĐUÒNG (toutes les techniques étant alors tenue cachée, secrètes).

Le VÕ ĐUÒNG ainsi orienté servait aussi de repaire pour le travail des énergies, en effectuant les khi cong, les Quyen dans différentes directions du VÕ ĐUÒNG, comme de face ou dos a l'hôtel la sensibilité énergétiques stimulée n'était la même ...

Aujourd'hui, encore ce sont avant tout des considérations pratiques qui règlent l'orientation du VÕ ĐUÒNG (configuration du bâtiment) Pour ce qui est de notre placement dans le VÕ ĐUÒNG GPEAMV, dans la tradition, la porte du VÕ ĐUÒNG devait se situe face du Maître, et les Vo Sinh (pratiquant) était aligné aussi par rapport à celle ci. Les débutants étaient les plus proche de la porte et les plus gradé en était le plus éloigné.  Pour la simple et bonne raison que parfois lorsque que des écoles rival se faisait la guerre, il arrivait qu'un VÕ ĐUÕNG se face attaquer. Cet alignement avait donc pour but de ralentir et de permettre la contre attaque ainsi que la protection du Maître. Les débutants était en quelque sorte "de la chaire à canon" premier rempart de protection, permettant ainsi de laisser un temps de réaction pour que les Vo Sinh  plus expérimenté, les experts et les anciens puissent réagir en atténuant, cassant l'effet de surprise. Ce placement nous est encore possible et ce malgré l'orientation de la construction de notre salle d'entraînement, c'est donc en premier lieu la porte qui sera un point de repère important. Le professeur aura toujours un œil dessus avec les débutants en premier plan.
Nous pensons que le placement hiérarchique renforce la fierté (l'ego) mais que le pratiquant doit connaître sa juste place dans le VÕ ĐUÒNG et donc respecter les règles traditionnelles de placement.

 


 

"Pour bâtir haut, il faut creuser profond"